Illustrateur de propos

Champol_Illustrateur_de_Propos

Illustrateur formé à la FAS (Famous Artists School), je me suis très vite orienté vers l'humour et la BD… l'humour parce que c'est un penchant naturel et une seconde nature… et la BD, ou plutôt le dessin d'humour, parce que tant qu'à dessiner, autant pouvoir faire rire en même temps. A propos du dessin et de ce fameux "don", qui sous entendrait que l'on soit venu au monde avec, comme si on avait la "Grâce", je me suis souvent demandé pourquoi, à partir du moment ou quelqu'un sait parfaitement écrire, sans faute, on ne lui dit pas : "Tu devrais faire un roman ?". Alors que celui qui aurait le don du dessin est forcément un "artiste" !.

Ben non ! si tu sais dessiner, mais que tu ne sais pas quoi dessiner, si ton imaginaire ne te donne pas une solution percutante et originale à un problème graphique, tu ne seras pas illustrateur. Nous y voilà : l'imaginaire… la bien nommée "Folle du logis" !… et bien si je devais avoir un don, c'est ce dernier, qui me permet de vivre de ma passion du dessin… le don du dessin est une facilité qu'il faut travailler en permanence.

L'illustration de propos ou le dessin d'humour en conférence, (je n'ai jamais trouvé un nom plus court pour cette activité), me colle parfaitement à la peau. J'adore arriver dans un lieu et un univers en parfait "candide"… au début, les deux premières années, j'avais un trac d'enfer… la feuille blanche… "et si ça ne venait pas"… "et si je n'arrive pas à être drôle"… "et si mes gags ne faisaient pas "sens"… le conférencier n'en a que pour 10 minutes, il faut que faut que je trouve viiiite !. L'expérience m'a montré qu'en illustration de propos, c'est mieux de ne rien préparer à l'avance, la spontanéité du moment prime toujours. Je ne trouve jamais le bon moment pour passer les dessins fait à l'avance. En plus de l'aspect "triche", que ça représente, j'ai déjà du mal à coucher sur le papier les idées qui me submergent, comment alors s'occuper de ces dessins bouches-trous….

Ma formation de caricaturiste m'aide beaucoup dans cette activité, au lieu de dessiner des personnages standards à gros nez, je m'amuse à caricaturer l'intervenant, ses attitudes ses tics… il n'y a plus qu'à mettre la bulle… et envoyer !. ce qui compte en illustration de propos, en tous les cas, c'est mon éthique : "Ne pas perturber l'intervenant, (ne pas tirer la couverture à soi), on est là pour l'appuyer, par pour le gêner. Le moment où passe le dessin est très important, lorsque c'est trop tard, même si le dessin est bon, il vaut mieux ne pas le passer.

Trois cas de figure en illustration de propos :

Champol_IP_en situation_T

Rétro projecteur : Public captif, un écran principal au centre ou l'intervenant passe son "Powerpoint"…. et à coté le petit écran du dessinateur avec un bon vieux rétroprojecteur, ou l'on aura au préalable enlevé la poussière… Les dessins sont esquissés rapidement sur des transparents, au trait noir, parfois souligné d'une couleur…. Cette façon d'opérer, malgré son empirisme,  a beaucoup de succès, car le public voyant l'illustrateur a vraiment conscience de l'instantanéité des dessins.

Champol_retroprojecteur_1Champol_retroprojecteur_9Champol_retroprojecteur_5Champol_retroprojecteur_8

Banc-titre : la salle est équipée d'un Banc-titre et souvent le dessinateur est loin des intervenants…. isolé dans une cabine… il ne voit la tête des conférenciers que grâce aux gros plans de l'écran central, lorsque la séance est filmée… Parfois pour augmenter la difficulté, c'est un technicien qui décide du moment où passer le dessin… dur dur, pour mon besoin de réactivité…. J'ai connu pire : un censeur commandité par le client derrière moi… pour me dire si ça peut passer ou non… l'enfer !

Champol_Banc-titre_8Champol_Banc-titre_3Champol_Banc-titre_2Champol_Banc-titre_12

Reportage humoristique : Lors de séances de travail, le dessinateur se promène dans les salles, autour des tables pour recueillir des informations et traduire des impressions. Ces dessins, type dessin de presse, à l'encre de chine rehaussés d'aquarelle, seront utilisés ultérieurement par le client dans la com de l'événement. Si souvent, mes clients souhaitent faire descendre l'information… ce type d'intervention est excellent pour les faire remonter. EDF pour les Centrale nucléaires sont très friands de ce type de prestation.

Champol_reportage_3Champol_reportage_6Champol_reportage_2Champol_reportage_5

 

Voir ma page illustrateur de propos :

http://www.caricaturiste.pro/illustrateur-de-propos.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *